fbpx

Le guide complet pour prendre soin de ses cheveux pendant la grossesse

Le guide complet pour prendre soin de ses cheveux pendant la grossesse
8 avril 2022 Anaïs Maroteaux

Après avoir découvert la joie des nausées, de la fatigue chronique et de la rétention d’eau, vous vous demandez quand vous allez enfin avoir ce joli teint rayonnant de grossesse. Bonne nouvelle ! Dans cet article, découvrez tous les secrets d’une routine cheveux de femme enceinte pour conserver une chevelure digne de Raiponce en attendant bébé. Eh oui, votre corps joue en votre faveur dans cette période pour vous offrir le volume capillaire dont vous avez toujours rêvé ! Comprenez tout du changement de texture, de l’impact de l’accouchement et de ce qui attend vos cheveux post-partum. Apprenez ainsi à prendre soin de vos cheveux pendant et après votre grossesse !

Le cycle capillaire de la femme enceinte

Comprendre la vie du cheveu

Pour prendre soin de ses cheveux pendant sa grossesse, il est essentiel de bien comprendre comment leur pousse fonctionne. Le cycle du cheveu se divise en 3 phases :

  1. Croissance ou anagène ;
  2. Arrêt de croissance ou catagène ;
  3. Chute ou télogène.

Sur votre tête, en ce moment, vous avez des cheveux dans chacune de ces phases-là. Votre mode de vie, les médicaments que vous prenez mais également la grossesse viennent perturber ce cycle capillaire. Ainsi, la proportion de cheveux que vous possédez dans chacune des phases est amené à changer, notamment lorsque vous êtes enceinte.

La chevelure est-elle toujours plus belle pendant la grossesse ?

Si vous avez de la chance, vous aurez l’impression d’avoir une chevelure plus fournie et plus belle. Mais comment s’explique cette coiffure de princesse lorsque bébé est en route ?

La raison est simple : votre taux de cheveux en phase de croissance augmente progressivement tout au long de la grossesse. Il passe de 85 à 95 % entre la conception et l’accouchement. Un moins grand nombre de cheveux sur votre tête est donc amené à tomber d’où une belle coiffure fournie !

La production de sébum et de kératine s’accélère également chez la femme enceinte, ce qui contribue à une impression de cheveux plus beaux et plus forts.

Mais d’où viennent tous ces changements ?

Vous l’avez sûrement déjà deviné : ce sont les changements hormonaux dans votre corps qui influencent l’état de vos cheveux. Le fonctionnement des hormones durant la grossesse est en effet bien particulier.

Pendant le 1er trimestre, votre taux d’HCG (gonadotrophine chorionique humaine) augmente très rapidement. Outre sa fonction très utile de détection de grossesse, cette hormone sert surtout à maintenir le corps jaune qui aide notamment à sécréter les autres hormones de grossesse.

Ainsi, votre taux d’œstrogène, de progestérone et de prolactine va monter progressivement pendant tout le temps où vous êtes enceinte. Les 2 premières chutent brutalement après l’accouchement, la dernière se maintient si vous allaitez.

À lire aussi : découvrez comment vous préparer à l’allaitement sereinement.

Ce sont les taux élevés de ces 3 hormones qui augmentent votre proportion de cheveux en phase de croissance, ainsi que la production de sébum et de kératine !

Les causes de la chute de cheveux

Chute de cheveux pendant la grossesse

Malgré tous vos espoirs, vos cheveux de femme enceinte sont ternes, manquent de volume ou tombent anormalement ? Vous n’êtes peut-être pas juste une future maman malchanceuse. Plusieurs causes peuvent expliquer ce phénomène :

  • L’arrêt d’une pilule contenant un fort taux d’œstrogène juste avant de tomber enceinte. La baisse du taux d’hormones suite à l’arrêt de la prise peut expliquer une chute de cheveux en début de grossesse. Celle-ci ne devrait toutefois par persister au-delà de votre 4e mois de grossesse ;
  • Une carence en fer. Les besoins en fer augmentent en effet avec la grossesse et le manque de cet oligo-élément influe sur la perte de cheveux. Faites une prise de sang et demandez des compléments alimentaires à votre médecin si vous n’en prenez pas déjà ;
  • Le stress. Celui-ci perturbe la circulation sanguine qui joue un rôle essentiel dans la pousse des cheveux.

Si votre chute capillaire se poursuit dans votre 2e trimestre de grossesse, n’hésitez pas à consulter un médecin.

Chute de cheveux après la grossesse

Perdre ses cheveux après l’accouchement est le lot de beaucoup de jeunes mamans et une des joies du 4e trimestre ! Toutefois, rassurez-vous, c’est un phénomène totalement normal. Suite à la chute de votre taux d’hormones de grossesse, votre cycle capillaire va petit à petit reprendre son fonctionnement normal.

Ainsi, tous vos cheveux qui se trouvaient en phase de croissance vont passer en phase de chute, et être remplacés en moins grande proportion. Ce phénomène donne l’impression d’une chute de cheveux excessive qui devrait être s’être estompée 6 mois après l’accouchement. N’hésitez pas à consulter un professionnel de santé si ce n’est pas le cas.

De la même façon, la production de sébum et de kératine ralentit. Vos cheveux vont vous paraître plus ternes et moins soyeux.

Votre chute de cheveux post-partum peut aussi être accentuée par une carence en fer. Si vous arrêtez de prendre vos compléments, que vous avez perdu beaucoup de sang pendant votre accouchement ou que votre retour de couches est très abondant, vous pouvez manquer de cet oligo-élément. Une prise de sang pourrait confirmer ce diagnostic et vous aider à prendre des mesures adaptées.

Prendre soin de ses cheveux pendant et après la grossesse

Pour une jolie chevelure soyeuse

Pour préserver votre jolie chevelure de Raiponce et la rendre encore plus belle, voici quelques bonnes habitudes à intégrer à votre routine beauté :

  • Évitez la chaleur pour ne pas trop stimuler la production de sébum. Rappelez-vous : celle-ci augmente déjà pendant la grossesse ;
  • Optez pour un brossage doux et espacez vos shampoings. Ceci vous évitera de voir vos cheveux regraisser trop vite ;
  • Faites votre propre soin capillaire pendant la grossesse. Nous vous livrons une recette naturelle à base de rhassoul et de vinaigre de cidre.

Pour aller plus loin, découvrez comment bien choisir vos cosmétiques pendant la grossesse.

Pour limiter la chute de cheveux

Voici quelques conseils pour limiter la perte de cheveux pendant la grossesse, mais surtout en post-partum :

  • Massez-vous régulièrement le cuir chevelu pour stimuler la croissance des cheveux ;
  • Évitez les sources de stress, nocif pour votre chevelure mais surtout pour bébé en route. Essayez de comprendre les causes de votre anxiété, d’en parler à vos proches et au futur papa. Offrez-vous des moments de détente, voire même un séjour dédié à votre bien-être.

Cette dernière idée vous tente-t-elle ? Pour en savoir plus, découvrez 7 raisons de voyager enceinte et parcourez notre catalogue de babymoon pour vous offrir le séjour de vos rêves !