Voyager enceinte en toute sécurité : les 3 étapes à suivre

Voyager enceinte en toute sécurité : les 3 étapes à suivre
11 janvier 2022 Claire Mathis

Voyager pendant la grossesse et prendre un peu de temps pour soi avant l’arrivée de bébé, quelle bonne idée ! Mais, quid de la sécurité ? On liste avec vous les précautions à prendre avant de partir afin de profiter en toute sérénité de votre séjour.

Première recommandation : avant de partir, n’oubliez pas de demander l’avis de votre médecin ou sage-femme.

Première étape : choisir une destination sécuritaire.

Je pars en France

Si vous optez pour un séjour en France, vous pouvez avant de partir regarder les maternités à proximité de votre destination. Certains territoires insulaires, comme Belle-Ile-en-Mer par exemple, n’en possèdent pas, il ne s’agit pas de tourner le revival de Lost ! 

En quête d’une micro-aventure proche de chez vous ? Partir à une ou deux heures de chez soi, peut être l’occasion de se relaxer à deux dans un cadre différent et de se déconnecter du quotidien. Le petit plus étant que votre équipe médicale demeure tout près en cas de pépins… A méditer ! 

L’avantage de partir en France est que si vous avez la moindre inquiétude médicale vous pouvez vous rendre en pharmacie ou chez un médecin, on saura vous aiguiller.

Je pars à l’étranger 

Non, cette fois-ci, on ne choisit pas sa destination au hasard en promenant son doigt sur une carte !

Effectivement, certaines régions du monde exigent des vaccins qui sont contre-indiqués pendant la grossesse. De même, le traitement préventif contre le paludisme par exemple peut être inadapté. Informez-vous par ailleurs des conditions d’hygiène dans lesquelles vous allez évoluer, notamment en termes de boisson et d’alimentation pour éviter des désagréments digestifs potentiellement graves pendant la grossesse. Renseignez-vous également quant à l’évolution de la Covid 19 dans la région du monde où vous vous rendez : il ne s’agit pas de planifier une quarantaine en amoureux ! Un détail à ne pas oublier, si vous devez vous exprimer et expliquer vos symptômes mieux vaut savoir parler la langue du pays ou pratiquer correctement l’anglais. 

Enfin, lisez attentivement votre contrat d’assurance pour vérifier si votre compagnie prend bien en charge votre grossesse à l’étranger. 

Dans tous les cas, avant d’acheter un quelconque billet, on prend l’avis de son médecin et on priorise les voyages reposants, ou le “slow travel”, l’objectif n’étant pas de revenir exténué(s) à la maison, surtout avant l’arrivée de bébé ! 

Deuxième étape : Voiture, avion ou train pour voyager ?

Il varie bien entendu selon votre destination et votre état. N’hésitez pas dans tous les cas à consulter votre professionnel de santé qui saura vous conseiller mieux que personne. 

Évitez la voiture en cas de longs trajets ou de routes escarpées. Dans le cas contraire, faites des pauses pour boire et vous dégourdir les jambes toutes les deux heures, inclinez votre siège et placez bien votre ceinture sous votre ventre, au niveau du bassin, afin que bébé et vous soyez en sécurité. Rester éveillée pour tenir compagnie à votre partenaire ? Ça, « c’était le temps d’avant », maintenant vous avez une bonne excuse pour ne plus jouer au quart de singe, c’est cadeau !

Le train peut être une bonne solution aux longs trajets. Veillez à vous lever régulièrement pour faciliter le retour veineux, hydratez-vous et ne portez pas de bagages trop lourds. Si vous n’avez pas le choix, certaines compagnies ferroviaires disposent d’un service de bagagerie et envoient vos valises sur votre lieu de vacances. Que demander de plus ?

Enfin, il reste l’avion que vous pouvez prendre jusqu’à la 37e semaine de grossesse. Passé ce délai, le travail pourrait commencer à tout moment. Si vous choisissez ce mode de transport, n’oubliez pas votre certificat de grossesse, souvent exigé par les compagnies aériennes. Lors du vol, essayez là aussi de boire et de vous lever le plus possible, circulation et pression atmosphérique ne faisant pas bon ménage. Enfin, usez et abusez du petit masque de sommeil en vous reposant un maximum.

Troisième étape : Ma valise !

N’oubliez pas de caler, entre vos jolis maillots de bain colorés ou vos chaussures de rando votre dossier gynécologique, à toujours avoir sur vous en cas de consultation impromptue. Au sein de ce dernier, votre certificat de grossesse, vos analyses, échographies, numéro de téléphone du gynécologue ou de la sage-femme qui vous suit. Oui oui, vous serez cette femme étrange qui emmène son classeur à la plage. Et pourquoi pas ?

J’ai dans ma valise… de la crème solaire en quantité, un chapeau et un joli paréo pour me couvrir ! Votre peau veloutée de mère en devenir étant plus sensible qu’en temps normal, on prévient le masque de grossesse et / ou les varices en évitant l’exposition directe et en se tartinant généreusement de crème indice 30 ou 50 toutes les deux heures.

J’ai dans ma valise… des bas de contention. Oui, il y a certainement plus sexy mais vous me remercierez en fin de journée, quand vous pourrez déguster votre virgin mojito sans ressembler à Tante Dursley. Pour éviter le coup de froid, on prend un gilet ou foulard. En été, le foulard pourra également vous servir pour vous protéger du soleil ! 

Tout au long de ses vacances, on n’oublie pas d’avoir dans son sac une bouteille d’eau et un petit encas, comme les barres de céréales bio JollyMama, pour les petites faims inattendues.

Allier séjour et sécurité, c’est justement l’ambition des douces babymoons que nous vous proposons chez Bebesoon. Découvrez une région sous le signe du bien-être et de la sérénité, tout en préparant avec des professionnels l’arrivée de bébé. Laissez-vous embarquer dans cette aventure sur-mesure pensée pour vous, jeunes parents en devenir ! Massages, relaxation, ateliers de préparation à la parentalité, Bebesoon vous guide en toute quiétude vers le plus beau des bouleversements !

Il ne vous reste plus qu’à savourer cette escapade bien méritée ! 

En attendant, n’hésitez pas à consulter les autres articles du blog pour penser au mieux votre séjour et votre grossesse comme celui des 5 astuces pour voyager sereinement enceinte

Par Claire, maman et (apprentie) rédactrice web