fbpx

Jacuzzi pendant la grossesse

Jacuzzi pendant la grossesse
5 juillet 2021 Claire Mathis
Spa avec une femme enceinte

S’offrir un moment de détente dans un jacuzzi pendant la grossesse bonne ou mauvaise idée ?

Un sujet épineux où les avis divergent !

Nous sommes allées à la rencontre de plusieurs sages-femmes et nous avons étudié de nombreux articles et études pour enfin savoir si une future maman peut se détendre tranquillement dans un jacuzzi. D’une sage-femme à une autre la réponse ne sera pas identique.

La température de l’eau

Que ce soit pour votre bain ou pour un jacuzzi, la température de l’eau recommandée est à 37°C. Cette température ne doit pas dépasser les 39/40°C.

La durée

Comme pour un bain, les sages-femmes que nous avons interrogées sont toutes d’accord sur ce point et préconisent une durée de 20 minutes maximum.

D’après une étude publiée le 1er mars 2018 dans le “British Medical Journal of Sports Medicine” qui a mené des travaux auprès de 347 femmes exposées à une hausse de la température corporelle, révèle que la température corporelle des futures mamans n’a pas dépassé le seuil de 39°C, soit en dessous du seuil de dangerosité pour le fœtus.

Les jets massants

Le point d’interrogation du jacuzzi se porte principalement sur les jets massants. La puissance des jets peut être plus au moins intense en fonction du type de jacuzzi. Pour une future maman, il faudra prendre en compte le stade de la grossesse :

  • Au premier trimestre : le bébé « fœtus » est encore fragile, les jets trop puissants peuvent être traduits comme une agression pour le fœtus.
  • Au troisième trimestre : les jets massants peuvent créer des stimulations qui peuvent engendrer des contractions. Le risque est une naissance prématurée.
  • Au deuxième trimestre : les jets peuvent être utilisés en évitant la zone ventrale.

L’infection bactérienne

De même que pour la piscine ou son bain, il faut être vigilante à la qualité de l’eau afin d’éviter tout risque d’infection.

Celui-ci peut nuire au bébé avec au premier trimestre un risque de fausse couche. En fin de grossesse, le risque est une naissance prématurée notamment lorsque le col est ouvert.

Prudence

Pour les futures mamans qui souffrent de jambes lourdes et de varices, nos sages-femmes déconseillent un jacuzzi ou un bain chaud. Elles rappellent qu’à la moindre sensation de faiblesses ou de chaleur trop importante il faut sortir de l’eau. Il ne faut pas oublier de bien s’hydrater.

Le jacuzzi ou le bain doit rester un moment de plaisir pour profiter pleinement de tous les bienfaits d’une relaxation. Il faut écouter son corps de future maman, être attentive aux signaux. Si vous avez le moindre doute, demandez conseil à votre sage-femme ou gynécologie  qui vous accompagne pendant votre grossesse.

 

Le mot de BébéSoon

Dans la grande majorité des jacuzzis privés, il est possible de régler la température de l’eau ainsi que la direction des jets. Quand vous êtes en vacances, n’hésitez pas à demander en amont le fonctionnement du jacuzzi : afin d’avoir la possibilité de régler ces deux éléments.

Une autre alternative est le bain nordique qui a une température fixe de 37°C et qui ne possède pas de jet ni de remous.

Certaines de nos destinations babymoon proposent un jacuzzi, bain nordique ou un bain nordique, n’hésitez pas à nous demander si vous avez des questions.