fbpx

Sophrologie pendant la grossesse : rencontre avec Virginie Paret

Sophrologie pendant la grossesse : rencontre avec Virginie Paret
12 juin 2020 Claire Mathis

Rencontre avec une sophrologue : Virginie Paret

Virginie, tu es sophrologue et conseillère en lactation IBCLC en Savoie. Tu as commencé à prendre soin des mamans en devenant conseillère en lactation, puis tu as pris conscience que les futures mamans mais aussi les futurs papas recherchaient un accompagnement plus complet. Tu as alors décidé de te former à la sophrologie, et tu nous expliques ici en quoi cela consiste.

1.Peux-tu nous décrire ton parcours professionnel, comment es-tu passée de préparatrice en pharmacie à conseillère en lactation et sophrologue ?  

Je suis virginie, j’ai 40 ans, maman de 2 enfants. Maman avant tout !

J’étais préparatrice en pharmacie puis visiteuse médicale, l’envie d’indépendance professionnelle m’a rapproché d’une association d’allaitement et surtout du besoin de l’accompagnement des mères autour de l’allaitement. J’étais toujours attentive aux jeunes mamans autour de moi pour les aider à mieux vivre ces instants si importants.

Une amie que j’accompagnais à distance, m’a fait connaître l’association d’allaitement. J’ai ainsi rencontré une personne de l’association et découvert le métier de consultante en lactation IBLC, que je ne connaissais pas.

J’ai découvert la sophrologie après de façon personnellement. J’ai vite associé la sophrologie à mon métier de consultante en lactation IBCLC, un complément pour les futurs et jeunes parents.

2.Comment est née cette envie de prendre soin des futures et jeunes mamans ? 

Le manque d’information, de bonnes pratiques m’ont beaucoup manqué quand j’ai eu mes bébés. J’ai ainsi eu envie de « crier » mes connaissances pour venir en aide aux futures et nouvelles mamans.

3.En quoi consiste « la sophrologie » ?

La sophrologie date des années 60, c’est une approche psycho-corporelle qui permet de détendre le corps et l’esprit. C’est une méthode complète qui permet de revenir au moment présent ici et maintenant, et positiver le futur.

C’est un entrainement du corps et le l’esprit pour développer plus de sérénités et de bien-être.

4.Pourquoi la sophrologie peut être bénéfique pendant la grossesse ? 

La grossesse est une période très particulière dans la vie d’une femme mais également pour le couple, beaucoup de changements aussi bien psychologiques que physiques.

La sophrologie a toute sa place pendant la grossesse car elle va permettre à la future maman de prendre conscience de son corps et de ses tensions.

Lors des séances nous mettons en place des exercices pour apprendre à se déconnecter. Un état de conscience pour permettre la détente durant la grossesse et gestion de la douleur pendant l’accouchement.

Ces moments de lâcher-prise peuvent multiplier le lien avec le fœtus, qui lui aussi participe aux séances !

5.Les bienfaits de la sophrologie sont-ils immédiats ?

L’objectif est d’aider à renforcer les attitudes et valeurs positives au quotidien, tant dans le champ professionnel que personnel. On développe les capacités de gestion active du stress et des émotions négatives.

La sophrologie est très intéressante pour les futurs parents. Cela permet de positiver et de mieux vivre l’accouchement.La sophrologie aura un effet immédiat en fonction de ce que nous souhaitons traiter.

Par exemple :

  • Apprendre à gérer ses contractions et mieux appréhender son accouchement demandera plusieurs séances de préparation.
  • Vouloir calmer son esprit, gérer son émotion, sa douleur ou s’endormir rapidement pendant la grossesse prendra moins de temps.

Il faut donc tester pour se rendre compte des bienfaits.

6.As-tu un conseil à donner aux futurs parents pour rester sereins avant l’arrivée de bébé ?

Pour être plus serein, je dirais qu’il faut se préparer et s’écouter. La sophrologie est donc un excellent moyen !

Je n’oublie pas non plus l’allaitement, plus on se renseigne en amont plus il sera « facile » à mettre en place.